Dans cet article nous présenterons en grandes lignes les stages réalisés par la promotion 2014-2015.

Pourquoi cet article?

Ce « panorama des stages » a deux fonctions principales. D’une part, il a pour but d’informer les futurs étudiants du master, et éventuellement les orienter dans leur recherche de stage. D’autre part, cet aperçu permettra de mieux connaître la formation, et ce d’un point de vue purement professionnel. En effet, les différents secteurs et les diverses missions réalisées par les étudiants complèteront la présentation des intervenants et du programme.

Commençons par observer où les stages ont été réalisés, pour ensuite détailler les thématiques abordées ainsi que missions confiées aux étudiants de la promo.

Les secteurs: une parité entre secteurs public et associatif

Secteurs de réalisation des stages de la promotion 2014-2015
Secteurs de réalisation des stages de la promotion 2014-2015. Promotion de 22 étudiants.

La grande majorité des étudiants ont effectué leurs stages dans le secteur social et au sein d’un organisme public ou associatif. Comme le montre le graphique ci-contre, il y a eu autant de stages dans le public que dans des associations.

Parmi les lieux de stages à statut public, on peut notamment citer les Conseils départementaux, les Centres communaux d’action sociale (CCAS). Plus spécifiquement certains ont pu intégrer une MDPH (structure d’accueil et d’accompagnement des personnes handicapées), un service de l’Aide sociale à l’enfance, ou encore une Agence Régionale de Santé. Mentionnons également que l’un d’entre nous a eu la chance d’effectuer son stage au sein de la Métropole de Lyon ! On voit donc que selon les aspirations des étudiants, les organismes publiques offrent une grande variété de missions.

Pour ce qui est des structures associatives, on trouve à la fois de grosses associations présentes au niveau national comme le Secours Populaire ou l’UNA, ainsi que de plus petites associations, principalement dans le champ de l’insertion et de la politique de la ville comme Proxité. Notons également que trois étudiants ont intégré une Mission locale. Les Missions locales ont d’ailleurs parfois recours à des stagiaires de manière régulière. C’est aussi valable pour beaucoup associations de taille moyenne. Dans ce cas sont privilégiés les stages de 6 mois, afin de mettre en place un roulement et une transmission des compétences.

Dans des proportions moindres, des stages ont été réalisés au sein de fondations dont l’activité n’est pas très éloignée de celle des associations vues plus haut. On peut citer la Fondation Abbé Pierre dans le champ de la Solidarité et du logement, ainsi que le Club Face pour l’insertion et l’emploi.

Les thématiques: l’action sociale et l’insertion-emploi en tête

A travers le mot « thématique » on désigne le domaine d’action principal de l’employeur. Pour la promotion 2014-2015 les thématiques abordées ont été assez variées. On peut toutefois les classer par ordre d’importance.

  1. L’insertion / emploi / formation (7 étudiants)
  2. Aide et action sociales (5 étudiants)
  3. Solidarité / logement (3 étudiants)
  4. La santé (3 étudiants)
  5. La promotion de l’Économie sociale et solidaire (2 étudiants)
  6. Service à la personne (1 étudiant)
  7. Aide au développement à l’international (1 étudiant)

Les missions: une typologie

On peut dresser une typologie distinguant quatre principales missions, basée sur les tâches confiées aux étudiants de la promo 2014-2015.

  • La conduite d’une étude: elle répond à un besoin de la structure employeuse de mieux connaitre son « public » de bénéficiaires, ou encore son environnement économique et institutionnel. Cela renvoie notamment à l’Analyse des Besoins Sociaux, obligatoire pour les CCAS jusqu’en 2016, ou plus généralement à l’intitulé de « chargé d’étude ».
  • La gestion et l’organisation: ce type de mission consiste à prendre part au fonctionnement de la structure employeuse sur des tâches liées à la gestion ou au management. Cela peut également concerner des mutations dans l’organisation (internalisation / externalisation de services dans le secteur public).
  • Le développement, financement et partenariats: il s’agit d’une mission essentielle dans les associations en développement, par exemple dans le cas de l’ouverture d’une nouvelle antenne. Cela implique donc des relations avec des partenaires privés comme institutionnels. Ce type de mission existe également au sein de structures publiques, puisque celle-ci proposent des financements et émettent des appels à projets permettant aux associations de se développer.
  • L’animation et la gestion de projet: ce dernier type de mission cumule l’organisation et l’animation d’ateliers ou de conférences, ainsi que l’entretien d’un réseau. Il s’agit d’un mode de fonctionnement très répandu dans le domaine de l’insertion et de l’emploi, qui peut parfois s’adjoindre à la relations aux entreprises. On devinera donc que ce dernier ensemble de tâches requière une grande polyvalence, une ressource dont les diplômés du M2 ne manquent pas !

Les débouchés en emploi: beaucoup de prolongations en CDD

Plus d’un tiers des stagiaires se sont vus proposés une embauche, généralement en CDD. Il s’agit d’un bon indice de la satisfaction des structures qui ont accueilli les étudiants.

On distingue d’une part des embauches durables: plusieurs CDD d’un an et une proposition de CDI refusée. D’autre part des embauches en CDD permettant aux ex-étudiants de poursuivre la mission de leur stage sur un terme plus long.

Plusieurs obstacles peuvent cependant se dresser face à l’embauche à la suite du stage. D’abord, l’emploi au sein d’organismes publics est souvent limité par des restrictions budgétaires, ce qui peut fermer les portes aux non-titulaires. Ensuite, un « roulement » sur des postes réservés aux stagiaires est parfois organisé ce qui réduit les chances d’emploi à l’issue du stage. Enfin, l’intérêt pour un recrutement au sein de la structure de stage n’est pas forcément automatique.

Conclusion

Voilà pour ce tour d’horizon des stages réalisés par la promotion 2014-2015. N’hésitez à laisser des commentaires si vous avez des questions ou si vous souhaitez ajouter des éléments à cet article. Et puis, si vous avez recruté un(e) petit(e) COSS cette année ou l’année dernière, votre témoignage est le bienvenu !

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mustafayev
Mustafayev
22 avril 2016 17 h 16 min

Je rajouterais quant à moi qu’il peut être hyper intéressant de faire le stage dans une petite structure. Sur le point de se développer, les jeunes associations sont susceptibles d’avoir besoin de la polyvalence et du dynamisme dont nous avons l’opportunité de nous prévaloir en tant qu’anciens COSS. Aussi, je rejoins Benjamin pour dire qu’il ne faut jamais hésiter, au moments de faible activité, quand on se sent inutile en tant que stagiaire, d’aller demander à tout le monde s’ils n’ont pas besoin d’un coup de main. Ça aide d’entretenir de bonnes relations avec tout le monde, de découvrir un… Read more »

Benjamin Astic
Benjamin Astic
11 mars 2016 13 h 13 min

Super article. Si je pouvais rajouter quelque chose d’ordre général, je dirais qu’il est important de tirer au maximum profit de son stage : demander à participer à un maximum d’activités différentes, se montrer très curieux, discuter avec le plus de personnes possibles sur son lieu de stage. J’ai moi-même le sentiment de ne pas l’avoir assez fait, et que j’aurais pu tirer encore beaucoup plus de mon stage. Rétrospectivement, c’est un regret. Alors n’hésitez pas à vous montrer curieux et entreprenants !

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x